Publié le 04.10.2021

Sommaire

En bref

Les bonnes raisons pour se lancer dans le Cluster 5 d'Horizon Europe

Horizon Europe est le programme européen de soutien à la recherche et à l'innovation (R&I) pour la période 2021-2027. Doté de 95,5 Mds € sur la période 2021-2027, Horizon Europe est le programme de soutien à la R&I le plus ambitieux au monde.

Ce programme présente un intérêt majeur pour les communautés du Climat, de l'énergie et de la mobilité.

Le PCN vous explique pourquoi.

Quelle est la portée financière du cluster 5 d'Horizon Europe ?

Le pilier II d'Horizon Europe est doté de 53,5 Mds€ sur les 7 ans de la durée du programme, faisant de ce pilier le mieux doté au niveau financier.

Au sein de ce dernier, les thématiques du cluster 5 sont également parmi les mieux financées. Ainsi dans le programme de travail 2021-2022, le cluster 5 récupère environ 3 Mds €.

Concrètement, le budget relatif aux trois thématiques du cluster 5 se découpe comme suit :

Année du WP /
Thématiques
2021 2022 2021-2022
Climat
(Dest. 1)
136 138 274
Énergie
(Dest. 3 & 4)
687,8 782,5 1 470,3
Transport
(Dest. 5 & 6)
425 466 891
Transversal
(Dest. 2)
232 156,5 388,5
Total 1 480,8 1 543 3 023,8

Budget 2021-2022 du cluster 5, en million d'euros

A noter :

  • Les subventions atteignent les 100 % pour les organismes publics et à but non-lucratifs , et entre 60 et 100 % pour les entités à but lucratif
  • Les subventions non comptées dans les aides d’État
  • Les coûts de personnel sont inclus dans les dépenses éligibles (à l'inverse d'autres types de financement)

 

Outre l'aspect financier, quels sont les bénéfices de participer à un projet européen du cluster 5 ?

1. Accroître sa visibilité

  • Devenir membre d'une communauté de lauréats, étant à la pointe dans leurs domaines
  • Être identifié et pouvoir valoriser ses réalisations et son expertise

2. Créer réseau européen et international

  • Passer à l’échelle européenne pour dépasser les frontières de son marché et/ou de son audience
  • Collaborer avec les meilleurs acteurs du secteur du Climat, de l'Energie et du Transport (grandes entreprises, PME, laboratoires de recherche, associations, autorités locales...)

3. Développer sa stratégie

  • Mener un projet de plus grande envergure, en partageant les risques avec ses partenaires
  • Créer les conditions d'une mise en relation avec  des futurs clients et/ou fournisseurs
  • Bénéficier d'un levier important pour l'innovation
  • S'ouvrir vers de nouveaux secteurs et de nouveaux champs technologiques
  • Se donner les moyens d'anticiper sa stratégie à moyen et/ou long terme

4. Accroître son expérience

  • Développer une expérience dans la conduite de projets de grande d'envergure, traitant de problématiques globales
  • Bénéficier de nouvelles expertises en management de projets collaboratifs
  • Développer les compétences de ses équipes

Idées reçues

1. Le paysage des financements européens est complexe.

S’il vrai qu’il existe de nombreuses opportunités de financement au niveau européen (Horizon Europe, Life, Innovation Fund…), il existe des dispositifs et ressources pour vous accompagner, notamment dans le cadre du programme Horizon Europe, : les Points de Contact Nationaux juridiques/financiers et thématiques, les structures d’accompagnements de vos organisations, les régions, les pôles de compétitivité, les Enterprise European Network (EEN), etc.

2. Les projets européens nécessitent un réseau, ce qui n’est pas toujours facile…

Un réseau ça se construit. En premier lieu, il est important de s’inscrire dans des communautés qui partagent les mêmes intérêts et problématiques scientifiques et technique (European Technology & Innovation Platforms ; partenariats européens ; associations). Participer à des infodays, des brokerage events, des salons peut s’avérer très fructueux...

La première marche est souvent la plus difficile. Mais une fois lancé, il n’est pas rare que les collaborations nouées au sein d’un projet européen se poursuivent une fois ce projet terminé. De nombreux outils et manières d’agrandir son réseau existent.

3. Je n’ai pas assez d’expérience et de ressources pour monter un projet européen.

Participer à des projets européens, répondre à des appels à propositions européens s’apprend… Il faut parfois faire montre de persévérance pour obtenir un financement européen. A noter : les règles de participation à Horizon Europe sont les mêmes durant les 7 années du projet. Autrement dit, si vous essuyez un échec à un dépôt, vous pourrez capitaliser sur les connaissances et l’expertise acquises pour déposer de nouveau. 

Par ailleurs, la charge de travail vous incombant dans un projet européen dépend aussi de votre rôle : participant ou coordinateur. C’est le coordinateur qui supporte majoritairement les aspects de coordination, suivi des actions, reporting, relations avec la CE. Les partenaires peuvent quant à eux se concentrer sur leurs tâches, leurs actions en vue d’atteindre les objectifs du projet. 

4. Pour participer à Horizon Europe, il faut absolument être innovant.

Dans un projet européen, les besoins sont nombreux et diffèrent d’un projet à l’autre. Les rôles et disciplines sont variés et complémentaires : terrain d’investigation, intégrateurs, chercheurs, utilisateurs, terrains d’essais, communicants, analystes, observateurs, développeurs, offreurs de solutions, etc.

Il y a donc de la place pour toute le monde. Et l’échelle TRL couverte par les projets attendus va de 2/3 à 7.

5. Horizon Europe, comme son prédécesseur, est trop compétitif. C’est perdu d’avance.

Le programme est certes compétitif, mais un bon projet a toutes ses chances.

Sous H2020, le taux de succès moyen européen était aux alentours de 12-13%, le taux moyen français, aux environs de 17-18%. Le taux moyen français pour le défi 3 portant sur l’énergie était lui de 20%.

Pour certains appels les taux de succès sont même de 100% !

Témoignage

Témoignage de Sawako Nakamae (CEA) à propos de son projet MAGENTA lors de la cérémonie de remise des prix des Étoiles de l'Europe en décembre 2021.