Publié le 10.12.2021

Sommaire

Infrastructures de recherche / Green Deal

Retour sur les résultats de l’appel Green Deal "Capacités et services des infrastructures de recherche européennes"

Green Deal
La Commission Européenne a lancé en septembre dernier l'appel Green Deal LC-GD-9-1-2020 « Capacités et services des infrastructures de recherche européennes pour relever les défis du pacte vert européen ». Sur les 13 propositions déposées, 3 projets ont été sélectionnés couvrant ainsi les deux domaines et trois sous-thématiques ciblées par cet appel.

LC-GD-9-1-2020 est l’un des appels Green Deal  d’Horizon 2020 lancé par la C.E. le 22 septembre 2020. Il a pour vocation de mobiliser et développer les capacités et ressources scientifiques offertes par les infrastructures de recherche de classe mondiale, du type des infrastructures de recherche européennes, vers l’objectif de réduction d'au moins 50 % les émissions d'ici à 2030 et une Europe climatiquement neutre. Avec un budget total de 28 millions d’euros, les activités financées se concentrent sur la fourniture de services (recherche et innovation) pour la recherche de pointe dans deux domaines prioritaires: le stockage de l'énergie d’une part et l'observation et la surveillance renforcée du climat/environnement d’autre part (2 sous-thématiques). Les effets attendus doivent répondre aux besoins à court terme énoncés dans l’accord Européen Green Deal, mais également ouvrir des perspectives sur le plus long terme. 

12 propositions ont été évaluées sur cet appel, trois ont été retenues sur liste principale (soit un taux de succès global de 25 %). Les trois propositions sélectionnées couvrent les deux domaines et trois sous-thématiques de l’appel : 

Domaine : Energy storage (a)

  • Sous-thématique : (a) Support Europe leadership in clean energy storage technologies (LC-GD-9-1-2020: ENER)
  • Nombre de propositions évaluées : 5 (taux de succès 20 %)
  • Budget : EUR 7M
  • Projet retenu en liste principale : StoRIES (Storage Research Infrastructure Eco-System)
  • EU contribution : 6.999.980,00 €
  • Partenariat : 16 participants
  • Coordination : Karlsruher Institut für Technologie (DE)
  • Partenaire français au sein du consortium : Électricité de France

Domaine : Advanced climate/environment observation and monitoring (b)

  • Sous-thématique : (b) Enhancing European research infrastructures for gases observation in and around cities (LC-GD-9-1-2020: ENV-1)
  • Nombre de propositions évaluées : 2 (taux de succès 50 %)
  • Budget : EUR 13M
  • Projet retenu en liste principale : PAUL (Pilot Application in Urban Landscapes ? Towards integrated city observatories for greenhouse gases)
  • EU contribution : 12.999.999,00 €
  • Partenariat : 31 participants
  • Coordination : ICOS ERIC (FI)
  • Partenaires français au sein du consortium : AIRPARIF / Centre National de la Recherche Scientifique / Commissariat à l’Énergie Atomique / Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement / Origins Earth

Domaine : Advanced climate/environment observation and monitoring (c)

  • Sous-thématique : (c) Enhancing observations for air quality and citizens’ health in urban area (LC-GD-9-1-2020: ENV-2) 
  • Nombre de propositions évaluées : 5 (taux de succès 20 %)
  • Budget : EUR 8M
  • Projet retenu en liste principale : RI-URBANS (Research Infrastructures Services Reinforcing Air Quality Monitoring Capacities in European Urban & Industrial AreaS)
  • EU contribution : 8.000.000,00 €
  • Partenariat : 28 participants
  • Coordination : Consejo Superior de Investigaciones Científicas (ES)
  • Partenaires français au sein du consortium : Centre National de la Recherche Scientifique / Institut Mines Telecom / Institut national de l'environnement industriel et des risques

Quelques données concernant la participation française

  • 9 bénéficiaires français dans les 3 propositions retenues
  • 4 222 407,50 € en montant total de contribution de la part de la C.E. obtenu par les participants français
     

En savoir plus