Publié le 07.10.2021

Lancement des cinq Missions de l’UE

Sommaire

Le 29 septembre 2021, la Commission européenne a officiellement lancé les Missions. Nouveauté majeure dans Horizon Europe, les Missions visent à générer des solutions et initiatives autour de grands défis contemporains tels que l'adaptation au changement climatique, la protection des océans, la lutte contre le cancer, les villes neutres en carbone et la santé des sols.

Pour répondre à certains défis sociétaux complexes, les Missions visent à fournir un effort coordonné dans toute l’Europe afin de générer des solutions et initiatives dans une logique de transversalité (entre secteurs et disciplines) et de co-conception (avec les citoyens, les acteurs locaux...).

Articulées autour d’objectifs mesurables dotés d’échéances précises, les Missions permettront à terme de stimuler l'innovation, catalyser les développements trans-sectoriels et attirer les investissements. Il s'agira de provoquer des changements systémiques ayant un fort impact sur la société et en allant au-delà des instruments existants.

Les Missions visent ainsi à donner un nouveau rôle à la recherche et l'innovation (R&I) dans le cadre du programme Horizon Europe, en adoptant une approche globale et en redéfinissant la relation avec les citoyens.

Pour ce faire, cinq domaines de Missions ont été identifiés :

  1. Adaptation au changement climatique
  2. Santé des océans, des mers, des eaux côtières et continentales
  3. Cancer
  4. Villes intelligentes et neutres en carbone
  5. Santé des sols et alimentation

Au sein du programme Horizon Europe, les Missions s'inscrivent dans le pilier 2 « Problématiques mondiales et compétitivité industrielle européenne » avec un caractère transversal (plusieurs clusters étant souvent concernés). Cette transversalité s'applique également à l'ensemble du programme Horizon Europe, avec des interactions possibles avec les actions recherche du pilier 1 « Excellence scientifique » ou les actions de l'EIC (European Innovation Council).

Une première version du programme de travail ‘Missions’ 2021-2022 a été publiée en juin. Figurent dans ce dernier les premiers appels visant à lancer le travail des Missions. Ce programme de travail sera mis à jour en décembre pour y intégrer de nouveaux appels à propositions relatifs à chaque Mission. Les appels s’ouvriront en janvier 2022.

 

Un nouveau mode de fonctionnement

Un nouveau rôle pour la recherche et l'innovation

Les Missions prennent leur point de départ dans la R&I. Ainsi, les objectifs concrets de chaque Mission servent de base à un portefeuille d'actions de R&I dans tous les secteurs et domaines. Dans ce contexte, les Missions mettent l'accent sur la démonstration, la mise à l'échelle et la reproduction des solutions existantes et nouvelles, y compris les innovations sociales.

Puisque les changements progressifs ne seront pas suffisants, les Missions adhèrent pleinement à l'idée de sortir des sentiers battus en stimulant l'expérimentation et les solutions multiples et ascendantes pour atteindre leurs objectifs. Elles reconnaissent également le rôle clé des établissements d'enseignement et de formation dans le développement des talents, des connaissances et des compétences des citoyens.

Une approche globale

Les Missions de l'UE reconnaissent que les défis sociétaux nécessitent une approche globale, qui dépasse les frontières des politiques, des programmes et des différents niveaux de gouvernance.

Les Missions facilitent cette approche en partant d’un objectif clair, qui sera atteint par la capacité des Missions à rallier tous les acteurs - différents niveaux de gouvernement, chercheurs et innovateurs, établissements d'enseignement, petites et grandes entreprises, investisseurs et société civile.

L'engagement étroit des États membres et des pays associés sera crucial pour atteindre les objectifs des Missions et identifier les synergies avec les initiatives et financements nationaux  à l'appui des objectifs des Mission.

Une nouvelle relation avec les citoyens

Une autre nouveauté d’importance des Missions est la manière dont elles font participer les citoyens, communautés et partenaires sociaux. Les nouvelles possibilités de démocratie participative en Europe rendent possible et nécessaire de repenser la manière dont les citoyens peuvent contribuer à l'élaboration, à la mise en œuvre et au suivi des politiques qui peuvent faire une différence positive dans leur vie.

Les Missions proposent une façon nouvelle de trouver des solutions, conçue pour faciliter et rendre plus attrayante l'implication des citoyens. Elles se concentrent sur des objectifs clairs et concrets, rendant la valeur ajoutée de l'action au niveau de l'Union européenne plus tangible, intéressante et facile à engager.

 

1 - Adaptation au changement climatique - Mission « Accélérer la transition vers une Europe préparée au changement climatique et résiliente »

Pourquoi ?

Le changement climatique constitue une menace immédiate pour la santé et l’économie en augmentant la fréquence et l'intensité des événements météorologiques extrêmes. Dans l'UE, les effets du changement climatique coûtent déjà environ 12 milliards d'euros par an, chiffre qui devrait continuer de croitre dans les années à venir.

L’objectif principal de la Mission est ainsi de préparer au mieux les Etats membres de l’Union européenne aux impacts liés aux risques climatiques, notamment en aidant les régions à se préparer aux changements inévitables et aux événements extrêmes, à stimuler le partage d’expériences et de solutions, et à éviter d’importantes pertes économiques.

Objectifs

La Mission permettra de :

  • Soutenir les régions pour les aider à mieux comprendre, se préparer et gérer leurs risques et opportunités climatiques ;
  • Soutenir les régions pour développer des voies et des activités de transformation ;
  • Soutenir les solutions innovantes en matière de résilience climatique et aider les régions à trouver des investissements supplémentaires ;
  • Accélérer la transformation d’au moins 150 régions vers un avenir résilient au changement climatique ;
  • Déployer d’au moins 75 démonstrations à grande échelle de transformations systémiques vers la résilience climatique.

Actions

  • Une plateforme de mise en œuvre de la Mission sera créée pour soutenir et coordonner la mise en œuvre de la Mission et aider les régions participantes ;
  • Le programme Horizon Europe investira 368,36 millions d'euros au cours de la période 2021-23 pour soutenir la Mission ;
  • La Mission commencera avec 60 à 100 régions et mettra en œuvre les premières actions entre 2021 et 2023.
  • Enfin, la Mission soutiendra le développement de solutions innovantes en matière de résilience climatique et leur mise en œuvre sur le terrain avec 50 - 100 autres régions.

Plus d’informations

 

2 - Santé des océans, des mers ainsi que des eaux côtières et continentales - Mission « Régénérer notre océan et nos eaux »

Pourquoi ?

La vie sur Terre dépend de la santé du système connecté de l'océan, des mers et des eaux intérieures, qui couvre environ 75 % de la surface de la Terre. Il régule le climat et fournit de l'oxygène, de l'eau potable, de l'énergie propre et des aliments. Pourtant, les changements provoqués par l'homme font courir un risque sérieux aux océans et mers et eaux intérieures, entraînant pollution, perte de biodiversité, phénomènes météorologiques extrêmes.

L’objectif de la Mission est ainsi l'étude, la restauration et la protection des eaux européennes d'ici 2030. Plusieurs volets prioritaires sont proposés : réduction de la pollution des océans, décarbonation des eaux, pêche neutre en carbone, ou encore industrie du ferry plus écologique.

Objectifs

  • Protéger et restaurer les écosystèmes aquatiques et la biodiversité : dont au moins 30 % des zones maritimes de l'UE protégées, 10 % de la zone maritime de l'UE strictement protégée, 25 000 km de rivières à écoulement libre restaurées, et une restauration des écosystèmes marins et côtiers.
  • Prévenir et éliminer la pollution : dont au moins 50 % de déchets plastiques en moins en mer, 30 % de moins de micro-plastiques rejetés dans l'environnement, 50 % de pertes de nutriments en moins, et réduction de 50 % de l'utilisation et des risques liés aux pesticides chimiques.
  • Rendre l'économie bleue de l'UE neutre en carbone et circulaire : via un objectif de zéro émission maritime nette, une aquaculture à faible impact et sans émission de carbone, et une utilisation polyvalente, circulaire et à faible émission de carbone de l'espace marin et aquatique.

Actions

  • Le programme Horizon Europe fournira 344,16 millions d'euros au cours de la période 2021-23 pour soutenir la mise en œuvre de la Mission, avec d'autres financements, notamment du Fonds européen pour la pêche maritime et l'aquaculture, Invest EU et d'autres programmes, par exemple le programme spatial de l'UE.
  • Lancer des « lighthouses » dans les principaux bassins maritimes et fluviaux pour piloter, démontrer et déployer des solutions permettant d'atteindre les objectifs de la Mission ;
  • Conclure des chartes de mise en œuvre des « lighthouses » pour garantir la gouvernance et l'engagement politique ;
  • Créer des « Blue Parks » à l'échelle de l'UE pour offrir de nouvelles possibilités de restauration et de conservation, et étendre les réseaux de zones marines protégées ;
  • Mettre en place un système de connaissances numériques sur l'eau et les océans, qui comprend la préparation du Digital Twin Ocean, une action contribuant aux activités de la Destination Earth Initiative, et une meilleure surveillance environnementale de la santé des océans, soutenant une gestion efficace de l'eau ;
  • Connecter, mobiliser et donner les moyens aux citoyens européens et aux communautés locales d'agir pour la restauration des océans et des eaux d'une manière plus inclusive.

Plus d’informations

 

3 - Cancer - Mission « Vaincre le cancer : mission possible »

Pourquoi ?

Le cancer est un défi sociétal majeur et croissant qui exerce une pression immense et croissante sur les systèmes de santé, limitant le nombre de personnes qui peuvent accéder au diagnostic ou au traitement à temps. Il n'est pas possible de relever ces défis au moyen des activités existantes, souvent fragmentées aux niveaux européen, national et régional, d'autant plus à la lumière de l'effet perturbateur de la pandémie de COVID-19.

Ce domaine de Mission vise ainsi à lutter contre le cancer dans tous ses stades, de la prévention de la maladie au soutien aux survivants en passant par la prise en charge des soins palliatifs, pour l’ensemble des tranches d’âge et des types de cancers. L'objectif à terme est de sauver plus de 3 millions de vies d'ici 2030.

Objectifs

  • Mettre en œuvre un agenda stratégique de R&I pour une meilleure compréhension du cancer ;
  • Concevoir des stratégies de prévention efficaces ;
  • Développer de nouvelles méthodes de dépistage et de détection précoce ;
  • Permettre un diagnostic optimisé et un meilleur traitement ;
  • Améliorer la qualité de vie des patients et de leurs familles ;
  • Fournir un soutien sur mesure aux pays, régions et communautés ;
  • Établir un haut niveau de collaboration au sein de la communauté du cancer.

Actions

  • Mettre en place la plateforme européenne UNderstanding CANcer.eu (UNCAN.eu) et le Centre numérique européen pour les patients atteints de cancer, et soutenir un réseau d'associations de patients.
  • Le programme Horizon Europe fournira 378,2 millions d'euros au cours de la période 2021-23 pour soutenir la mise en œuvre de la Mission.

Plus d’informations

 

4 - Villes intelligentes et neutres en carbone - Mission « 100 villes climatiquement neutres d'ici 2030 - par et pour les citoyens »

Pourquoi ?

Les villes jouent un rôle central dans la réalisation de la neutralité climatique d'ici 2050. Elles ne représentent que 4 % de la superficie de l'UE mais abritent 75 % des citoyens européens et produisent plus de 70 % des émissions mondiales de CO2. Si un certain nombre de villes se sont engagées à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, seule une poignée d'entre elles ont adopté un objectif de neutralité climatique d'ici 2030.

L’objectif premier de la Mission est ainsi de soutenir et promouvoir 100 villes européennes modèles dans leurs efforts pour atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2030.

Objectifs

  1. Réaliser 100 villes intelligentes et climatiquement neutres d'ici 2030 ;
  2. Faire en sorte que ces villes servent de centres d'expérimentation et d'innovation pour permettre à toutes les villes européennes de suivre le mouvement d'ici 2050.

Actions

  • Le programme Horizon Europe investira 359,29 millions d'euros sur la période 2021-23 pour soutenir la mise en œuvre de la Mission ;
  • Une plateforme de la Mission fournira une assistance technique, réglementaire et financière aux villes (2021) ;
  • Les villes prépareront, signeront et mettront en œuvre des contrats de ville climatique, cocréés avec les citoyens et les parties prenantes locales et signés par leur maire ou leur représentant politique.
  • Un portefeuille de projets de R&I sera lancé (2023) ;
  • Un centre mondial d'échange de connaissances facilitera l'échange de connaissances entre les villes d'Europe et d'ailleurs (2023) ;
  • Un label de Mission donnera de la visibilité et créera des possibilités de financement, par exemple en coopération avec la Banque européenne d'investissement ;
  • Un réseau avec les autorités nationales, locales et régionales permettra de mieux préparer la transition vers la neutralité climatique des villes dans leurs pays respectifs.

Plus d’informations

 

5 - Santé des sols et alimentation - Mission « Prendre soin du sol, c'est prendre soin de la vie »

Pourquoi ?

La vie sur Terre dépend de sols sains, mais ceux-ci sont menacés en Europe et dans le monde entier. Les sols sont à la base de 95 % de notre alimentation et d'autres services écosystémiques essentiels tels que l'eau propre, la biodiversité et la régulation du climat. Cependant, 60 à 70 % des sols de l'UE sont considérés comme en mauvaise santé, environ 70 % des terres agricoles de l'UE présentent des niveaux excessifs de nutriments, et environ 25 % des terres d'Europe méridionale, centrale et orientale sont exposées à un risque élevé ou très élevé de désertification.

La Mission vise ainsi à s’assurer que d’ici 2030, 75% des sols dans chaque Etat membre de l’UE soient "sains", autrement dit que ces sols soient en capacité de fournir l’ensemble des services écosystémiques essentiels. Il s’agit de faire face aux conséquences négatives résultant des activités humaines (artificialisation des sols, usage d’engrais...) entraînant la pollution, la dégradation et l’érosion des sols.

Objectifs

  • Financer un programme ambitieux de R&I avec une forte composante de sciences sociales ;
  • Mettre en place un réseau efficace de 100 laboratoires vivants pour co-créer des connaissances, tester des solutions et démontrer leur valeur dans des conditions réelles ;
  • Élaborer un cadre harmonisé pour la surveillance des sols et l'établissement de rapports en Europe ;
  • Sensibiliser le public à l'importance vitale des sols.

Actions

  • Le programme Horizon Europe investira 320 millions d'euros au cours de la période 2021-2023 pour soutenir la mise en œuvre de la Mission ;
  • Lancement de la première vague de laboratoires vivants dans des régions de toute l'Europe (2023-2024) ;
  • Établir une plateforme de coordination pour superviser le réseau de 100 laboratoires vivants et phares ;
  • Soutenir des réseaux ciblés pour l'engagement avec les régions et les parties prenantes régionales, les entreprises et les citoyens (2023 - 2027) ;
  • Lancer une campagne sur la santé des sols par le Partenariat européen d'innovation pour l'agriculture (EIPAGRI), en mettant l'accent sur les secteurs agricole et forestier.
  • Mettre en place un consortium de recherche international sur le piégeage du carbone dans les sols.

Plus d’informations